COURRIER

Notre courrier

le 12/03/2018  (de Maxime GRESLE auteur de "Un réglement de compte au poil")

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre message. Il me touche énormément et c'est un grand plaisir de découvrir les photos (si vous n'y voyez pas d'inconvénient, je vais en partager une ou deux sur mon facebook.). Vous aviez de très beaux décors visiblement ! C'est toujours émouvant de voir un texte prendre corps. Merci beaucoup.

Depuis que j'ai reçu votre demande pour mon texte, je suis l'évolution de votre projet sur le site des Diablotins.

J'ai vu que vous aviez eu du monde et du succès lors de ces premières représentations. J'espère qu'il en sera de même le week-end prochain.

C'est un grand plaisir que vous ayez choisi de jouer mon texte et surtout de voir que vous avez pris du plaisir à le jouer. C'est, pour moi, le principal : prendre du plaisir à jouer.

Je ne peux malheureusement pas venir à l'une de vos représentations. Je le regrette beaucoup. Mais, comme le week-end dernier, je penserai à vous vendredi et samedi. N'hésitez pas à me raconter les 2 dernières représentations. Et si une vidéo est faite, n'hésitez pas à la partager.:o) Au plaisir partagé de vous rencontrer un jour.

En attendant je vous souhaite beaucoup de succès le week-end prochain.

 Amicalement

1 petit auteur comblé.

 

le 14/03/2018  (de Gilles LEPANNETIER auteur de "les colocataires")

Bonjour les Diablotins !

 

Je suis très heureux de la réussite de votre spectacle et vous souhaite de nouveau encore bien du plaisir le week-end prochain.

Que Mme Sanchez continue donc de faire voler la poussière, et que jaillissent les rires de vos nombreux spectateurs !

Merci pour les photos , qui me rassurent car je vois que vous avez retrouvé cette chère Clotilde !

Si d’aventure vous filmez une de vos représentations, peut-être pourriez-vous m’en faire parvenir une copie (pour mon strict usage personnel).

Mais si cela n’est pas possible, tant pis et merci  encore de votre correspondance car rares sont les troupes dont j’ai eu des retours jusqu’alors...

 Théâtrales amitiés.

 Gilles LEPANNETIER

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×